raubdruckerin, street printing …

Traduit littéralement de l’allemand signifie “imprimante pirate”.


Le mouvement s’attache à ne pas dégrader l’existant et à NETTOYER les supports utilisés.
Une sorte de hacking (dans le bon sens du terme : détournement) utilisant différents motifs modernes comme tampons batik. Chaque pièce est donc unique et n’est que le négatif du réel (quelques exemples à Paris).

Ou vous pouvez faire (ce qui est plus propre) vos propres objets en détournant des photos et en utilisant des logiciels de dessin vectoriel comme inkscape (open source) ou adobe illustrator. A vous de voir si vous souhaitez les imprimer ensuite en négatif ou en positif.

réalisé en 2012/ tee-shirts imprimés chez spreadshirt.fr

==========================================
Autres articles :
* Le collectif Raubdruckerin propose une collection de tee-shirts imprimés avec la rue
* raubdruckerin | Every Print has It’s Origin

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.