Passerelle 2030

Suite au redémarrage des travaux autour du Pont de Nogent, je me suis fait la réflexion suivante : Pendant des années, moultes études ont été faites pour analyser sous toutes les coutures les flux de voitures entre l’A86, l’A4, le Pont de Nogent pour arriver aujourd’hui à une réalisation qui est ce qu’elle est (aucun jugement de ma part ici).
Je ne sais si la DIRIF a en cours une analyse du réalisé et si l’infrastructure mise en place répond aux objectifs affichés au démarrage du projet (fluidification du trafic, baisse de la pollution atmosphérique, lumineuse, respect de la biodiversité, …). L’enjeu est important : détrôner ce nœud routier de sa réputation de “1er bouchon de l’Europe”.

Je me suis aussi posé la question sur les flux vélos et piétons qui traversent le Pont de Nogent (passant au dessus de l’A4 et de la Marne). A ce jour, je pense qu’ils sont négligeables. Mais qu’en sera-t-il demain lorsque la station Nogent Le Perreux de la ligne 15 sera opérationnelle ?

Comment rejoindre à partir de Champigny la ligne 15 en vélo, à pied en passant au dessus de l’A4, de la Marne, traverser le Bd Albert 1er, et garer son vélo non loin de la nlle station de métro ?
Comment rejoindre à partir de la station Nogent Le Perreux ligne 15, en vélo, à pied, le parc du Tremblay.

Les personnes qui iront à pied, seront elles prêtes à traverser la Marne en montant/descendant plusieurs centaines de marches (à l’aller et au retour), ou privilégieront elles la voie cycliste de plain pied ?

Force est de constater qu’une fois passé au dessus de l’A4 et du nouvel ouvrage routier, les pistes cyclables pour contourner le parc du Tremblay (par l’Est, comme par le Nord) restent à imaginer. Un étonnant panneau indique (si ma lecture est bonne) que l’accès au parking Nord du Tremblay est interdit aux piétons et aux vélos.

Il est toutefois possible de transgresser cette interdiction en toute sécurité pour rejoindre entre autre l’autre passerelle piéton/vélo qui passe au dessus de l’A4 et qui permet de rejoindre la rive gauche de la Marne.

du Pont de Nogent à la passerelle A4

Certes, la gare n’ouvrira pas avant 2030. L’emplacement de la passerelle telle que prévue aujourd’hui pourrait être demain une contrainte supplémentaire dans l’évacuation des excavations nécessaires à la construction de cette gare (un tapis roulant pourrait être envisagé de l’excavation jusqu’à la Marne, une évacuation par péniches limitera considérablement le bal des camions dans une zone à faibles émissions où la circulation est déjà bien dense …
éco-conception nous voilà !

J’ai fait une rapide recherche sur l’influence de cette prochaine gare sur le trafic piéton. J’ai trouvé un peu de doc sur le site de la sgp : Nogent – Le Perreux (Mis à jour le 17.04.2020)
En cible 35000 voyages par jour, 34 mètres de profondeur, 4000 emplois dans un rayon de 800m !

Pour la passerelle, profitons encore quelques années du caractère champêtre des passeurs de rives et pressons nous de différer l’urgence, si urgence il y a !

================================================

Un chemin plus court eut été, une fois le pont de Nogent passé, de contourner la station de relevage des eaux en empruntant l’ancienne bretelle d’accès à l’A4 direction Paris et ensuite descendre vers la Marne en empruntant la petite ravine. Mais vous l’aurez compris, l’objectif de cet exercice de style était d’explorer ces nouveaux axes.

Pont => Ravine

============================================

Design vs UX (User eXperience) ou encore Conception et Usages


Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.