Contrats territoriaux et Mobilisation estivale

mise à jour le 18/07/2020

Une petit réaction sur l’article de 94.citoyens.com sur la déclaration du 1er ministre du 15/07 :
Contrats territoriaux. « D’ici la fin de l’année 2021, nous souhaitons que tous les territoires soient dotés de contrats de développement écologiques avec des plans d’action concrets, chiffrés, mesurables : du développement des pistes cyclables à la lutte contre l’artificialisation des sols, de l’équipement des toitures photovoltaïques à la promotion du tri sélectif, de la lutte contre les gaspillages à la promotion des énergies renouvelables, du nettoiement des rivières aux économies d’eau, d’énergie et d’éclairage public. Les élus, les forces vives et les citoyens seront les acteurs de ces contrats territoriaux, dont l’Etat sera partenaire et financeur. »
Entre le 15/07/2020 et le 31/12/2021, il y a 533 jours ou encore 374 jours ouvrés,
152 jours w-e, 15 jours fériés ou encore 173 jours de vacances scolaires (calculés par https://www.joursouvres.fr/).

Pour assister le département, la région, la métropole du grand paris, le territoire PEMB et la commune de Nogent sur Marne et afin de garantir que les citoyens soient aussi les acteurs de ces contrats territoriaux, pourquoi ne pas ouvrir une consultation publique (type site internet) ouverte à tous : des citoyens des adultes aux écoliers (pourrait être une activité scolaire en mode Classes “GRETA” pour Groupe de Réflexion Ecologie Transitions & Actions [un peu de fun et un clin d’oeil à Greta Thunberg ! Will you dare ?] ), permettant de lister les améliorations concrètes sur des éléments très localisés, sur le terrain, amenant à la tenue d’une convention citoyenne territoriale pour le climat sur la base des améliorations listées. Sur un modèle inspiré de la CCC.

Un peu de retro planning :
* difficile d’imaginer une navette entre les différentes strates de la région à la commune en passant par la mgp.
* Disons une période de 01/06/2021 au 31/12/2021 pour aligner les différentes strates administratives sur ces contrats territoriaux
* Une convention climat par territoire francilien qui validerait les propositions travaillées par différents groupes de travail sur un we de trois jours (Pentecôte : 22, 23 et 25/05/2021)
* Groupes de travail de (01/01/2021 au 21/05/2021)
* Dépouillement de la consultation et constitution des groupes de travail (01/12/2020 au 01/01/2021)
* Mise en place de l’organisation et des structures, Mise en place de la consultation citoyenne du 01/08/2020 au 30/11/2020)

Quelques points à noter :
* L’organisation de la CCC s’est faite avec un budget qui n’a tjrs pas été annoncé à ce jour.
* Dans la CCC, pas de délégué à la protection des données et les outils utilisés (Zoom en particulier [visioconférence] ) n’étaient pas tous compatibles avec le RGPD.
* Le bilan carbone de la CCC n’a pas été publié.
* A priori, plusieurs sociétés ont participé à l’organisation et à l’animation de la CCC (l’utilisation du formulaire de contact du site internet de la CCC vous renvoie un mail de confirmation de la société ndbd.fr) (adresse mail t****@ndbd.fr … utilisé le 22/06 et tjrs sans réponse!)).
* Go, No Go ? Approche souhaitable, pas souhaitable ? Organisation possible/pas possible ?Etude de faisabilité (ne serait ce que pour évaluer une enveloppe budgétaire au niveau du territoire PEMB et … un suivi budgétaire en cas de “Go” ).

Quelques sujets que j’aimerai voir abordés :
* Petite hydro électricité sur les barrages Joinville et Saint Maur des Fossés/Créteil (visite de l’usine de Noisiel, faisabilité, coûts, rentabilité)
* Remise en place de la piste cyclable à double sens Av de la Belle Gabrielle maintenant que les travaux du Centre d’Affaires Baltard sont terminés et que le parking est ouvert (pas budgétée en 2019, à priori pas budgétée en 2020, sera budgétée en 2021 ?)
* Création d’un parking vélo sous la place Roland Nungesser (place de la Mairie) voir ce qui fut fait au Perreux. + le parking vélo d’Utrech faisabilité ? (A86 et Ligne 15)
* Mise en place de la ZFE !
* Développement du tourisme local (Pdt longtemps, la Marne fut un lieu d’agrément de la ville de Paris. Réconcilier les franciliens avec leur région, c’est moins de bouchons sur les routes). Valorisation des bords de Marne, Suppression des péniches maison sur les rives de la Marne, Remise aux normes en conformité avec la loi pour l’accès à l’ensemble des bords de Marne (plus de privatisation possible). Accès piétons, circuits vélo touristiques (du Bois à la Marne) … ). Pour le plus long terme, rachat des parcelles sur les îlots habités pour en faire des îlots de verdure, nature (voir parc de la Haute Ile ) ou d’agréments (sports nautiques)).
* Centre d’Interprétation Nature de la Marne itinérant (animations sur la flore et la faune de la Marne et de ses rives, avec Marne Vive par exemple)
* Ligne 15 du métro : analyse d’impact, information au public.
* Mise en place de cours de bonnes pratiques avec l’Education Nationale à destination des parents sur les bons gestes (utilisation des crèches, maternelles et écoles de la commune). Bannir les kits éducatifs proposés pour promouvoir tel ou tel produit ou pratique (publicités déguisées). Information sur les addictions diverses (dont réseaux sociaux [web série Dopamine sur Arte], Rappel des conseils CSA (pas d’écrans avant 3 ans))
* Réflexion sur les Tiers-lieux (et pas uniquement co-working)
* Mise en place d’un Délégué à la Protection de l’Environnement au niveau du territoire et/ou des services communaux (l’objectif étant de faire respecter la législation dans la lettre et l’esprit, solliciter l’attention de chacun, de faire faire et plus globalement instiller une nouvelle gouvernance dans les affaires communales/territoriales et faire perdurer une dynamique plus vertueuse vis à vis de l’environnement). Liste non exhaustive :
** promouvoir l’éco conception
** limiter l’usage du plastique dès que possible (politique d’achats, rentrées scolaires, etc…),
** économiseurs d’eau dans toutes les structures administratives et communication pour que les particuliers en fasse autant.
** parking vélos pour toutes les structures administratives
** suppression du poisson dans les menus de cantines (traditionnellement le Vendredi) et remplacement par un repas végétarien (on passerai donc à deux repas végétariens par semaine). Informer les parents et enfants sur la provenance des aliments servis dans les cantines.
** rafraîchir la ville et les cours d’école.
** suppression des distributeurs automatiques (plastiques, sodas, boissons chaudes) dans les établissements publics et mettre des fontaines d’eau / gobelets papier si nécessaire.
** conversion des parcs automobiles vers des mobilités plus appropriées
** déclinaison de la politique environnementale communale dans les contrats de sous traitances, dsp, …
* Planification jusqu’à 2024 (par exemple) avec un prévisionnel budgétaire pluriannuel communes et territoire pour faire de cette année de J.O. à domicile, une véritable année de renaissance.

Bref, une singulière adéquation du “Think global, Act local” et du gaullisme social !
Ce serait, là aussi, une révolution !


Autre point cross communes, départements (94, 75, 93, 77) et interne à la région : un circuit vélo de +90 km qui mériterait d’être mieux balisé, mieux sécurisé [surtout jonction Seine-Canal de l’Ourcq (Paris) + jonction Canal de l’Ourcq-Marne (Claye-Souilly/Chalifert)]

Circuit 4 départements (fait 4 à 5 fois entre 2014 et 2016)
Dans le sens des aiguilles d’une montre (vent à dominance d’ouest le long du canal de l’ourcq donc dans le dos)

Articles connexes :
En Europe, les énergies renouvelables, première source d’électricité au premier semestre (20/07/2020)
Recherche Google sur “conseil consultatif citoyen

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.