Safe city kezako ?

Après avoir donné un aperçu des nouvelles applications du « numérique » appliquées à la personne – leurs pervasivités et leurs impacts potentiels sur nos données et notre intimité : Biométrie kezako ?, République Faciale ou Reconnaissance Française ?, Are you smart ?,
Sésame, ouvre-toi !, Toi vs ioT -, il convient de faire le point sur un concept qui est en train de sortir des laboratoires et des bureaux de recherche et développement : la Safe City.

Ce concept est largement décrit comme étant la mise en place de traitements automatisés ou non derrière les images captées par la vidéo protection. Ou est-ce vidéo surveillance ? je ne sais plus.
Dans les traitements les plus basiques, on trouve la vidéo verbalisation par la reconnaissance automatisée ou non des plaques minéralogiques. Au début des années 2000, Tokyo a utilisé cette technologie pour chasser le diesel de la ville avec à la clef de lourdes amendes et des retraits de permis.
Des traitements beaucoup plus évolués mettraient en oeuvre la reconnaissance faciale.

Toujours dans les labos, certains étudient même la possibilité de capter les bruits de la rue, dont nos voix … Heureusement, cette dernière « fantaisie » est interdite par les textes en France (et au sein de l’U.E.).
Dans sa tentative de mise en oeuvre d’un tel dispositif, la ville de St Etienne a récemment échoué. La Cnil y a mis le holà en soulignant « des risques substantiels pour les libertés individuelles, notamment le droit au respect à la vie privée ».

Quelques liens :
Capteurs sonores: après l’avertissement de la Cnil, la Ville de Saint-Etienne renonce
Marseille, Nice, Saint-Etienne : les semonces de la CNIL face à de nouveaux projets sécuritaires

Supprimer le diesel à Paris en cinq ans ? Tokyo l’a fait en dix… (article de 2014)
Comment Tokyo a mis en place sa politique anti-diesel (article de 2014)
Sortie du diesel : «À Tokyo, la mortalité respiratoire a chuté de 22 %» (article de 2018)

Safe City – “L’anonymat dans la ville est en train de s’évanouir”
IOT & Cyber – De la smart city à la safe city
De la ville intelligente à la ville capturée

Technopolice.fr (si vous avez envie de vous faire peur !)

Un séminaire sur les Smart Cities (ne serait ce que lire le contenu du séminaire et les points abordés est déjà instructif en soi. Et de garder aussi de la distance, ces consultants vendent aussi leurs sauces)

Le « crédit social » détourné pour avoir du PQ !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.