Are you smart ?

Quelle est la définition du mot smart ? c’est un adjectif, un nom et aussi un verbe … dont l’étymologie est rattaché aux mots « hurt », « bite » ! Et pourtant, les sens les plus couramment acceptés sont plutôt intelligent, élégant, futé, malin, astucieux.
Ce mot a été accolé à d’autres mots ou concepts comme smartphone, smart meter, smart grid, smart city …
Ces mots-valises repris par les services marketing véhiculent des concepts (et des produits) qu’il est parfois difficile de décortiquer.

Quelques exemples :
* smartphone … je n’utilise plus ce terme et lui préfère le mot ordiphone qui m’apparaît plus en rapport avec la réalité. En effet, mon intelligence m’appartient. Mon téléphone mobile n’est qu’un objet inerte qui ne me rend pas plus intelligent, plus efficace sûrement, mais pas plus intelligent.
* smart meter, ce compteur dit « intelligent » va nous permettre de faire des économies d’électricité … sans que l’on nous explique quelle est l’empreinte carbone de l’ancien compteur par rapport au nouveau compteur (fabrication, fonctionnement, durée de vie), et de toute l’infrastructure qui est derrière (lire : Enedis est un opérateur big data qui gérera bientôt 35 millions de capteurs et vous comprendrez que vous payerez votre facture au moins deux fois : avec des euros et avec vos données). En cela, un peu de benchmarking peut paraître plus « intelligent » … les Allemands ont freiné leur déploiement le limitant dans un premier temps aux entreprises potentiellement plus gros fraudeurs.
Mais au final c’est bien vous et votre intelligence qui prendrez les décisions pour diminuer votre consommation.
* smart city … ah ! en voilà un joli concept fourre-tout, débauche de technologies diverses, pas toujours avisées. Une ville peut être élégante mais peut elle être intelligente ?

Mais au fait, qu’est-ce que l’intelligence ? sujet hautement philosophique. Je ne citerai pour ma part qu’un grand philosophe français : « L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge ! » … Coluche.
L’intelligence de chacun n’est pas discutable, nous en sommes tous dotés. Mais l’intelligence collective est elle une réalité ?
Oh capitaine, mon capitaine ! l’intelligence obéit-elle aux règles de l’arithmétique où deux intelligences sont supérieures à une seule ?

Un de mes patrons informaticien avait l’habitude de dire : « Ce n’est pas parce qu’on a un marteau, que tous les problèmes ont la forme d’un clou ».
Quels sont les problèmes à résoudre ? Quels sont les objectifs à atteindre ? Quels sont les technologies et les outils les mieux adaptés pour appréhender/répondre à ces questions ?

Le « smart quelque-chose » n’est il pas en train de nous décérébrer dans un vaste processus d’acceptation de la Technologie, par paresse … intellectuelle – nous y avons tous succombé -, avec en slogan subliminal et volontairement provocateur pour moi même et pour toi aussi lecteur …
« soyons cons, la technologie fera le reste ! »

La prochaine fois, je vous parlerai des « smart assistant ».


Quelques liens :
Le blog d’un élu : https://smartcities2016.com/
Excellent article, un autre point de vue et une véritable grille de lecture : Vers des villes politiquement intelligentes
Arte.tv : excellente web série appelée Dopamine .
Le vade-mecum du chef de projet : ici

Numérique et addiction …

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.