Où est notre intelligence collective ?

J’avais écrit un article au milieu de l’été sur l’annonce de l’appel à projets citoyens. Article que je n’avais pas publié jusqu’à ce jour (post daté au 1er août).
En revenant sur la page annonçant l’appel à projet, je me suis rendu compte que le lien initial renvoyait à une page qui avait été modifiée, impossible de revenir sur le texte original qui décrivait le processus … et qui s’intitule aujourd’hui :

De 5 projets, nous sommes passés à 9 et peut être même à 13 …
On y apprend que le comité de décision s’est élargi … ( Comité composé du maire, de deux élus et de quatre représentants d’instances de démocratie participative ). J’avais pensé un temps qu’un comité composé des présidents des 5 comités de quartiers arbitré par Mr le Maire était plus judicieux, mais bon …

Ci dessous mes avis sur les 9 projets retenus :

Projet I : Laissons traverser les piétons !  …. aucun avis

Projet II : Des canisites rue de Fontenay : en fait il s’agirait de l’installation d’un seul canisite. Après analyse de la rue via street view, les seuls sites possibles sont A et B. Une partie de la rue étant limitrophe à la commune de Fontenay sous bois, d’autres sites éventuels pourraient déclencher un tollé qui ne manquerait pas de remonter sur le bureau du président du territoire PEMB pour arbitrage, donc à éviter !
Site A : après enquête, il s’avère que le banc placé a cet endroit est régulièrement et temporairement utilisé par un SDF (à vélo) qui à tendance à parler tout seul à voix haute et qui ne se lave pas tous les jours (le bruit et l’odeur …)
Site B : Il suffit de se retourner pour voir de l’autre côté de la rue l’existence d’une infrastructure municipale (école maternelle et relais « les petits bouchons »).

L’implémentation de ce nouveau mobilier urbain est compatible avec « un urbanisme favorisant la nature en ville » . En effet, il permet de densifier la biodiversité en ville par l’attrait de nouveaux animaux. Ces animaux sont des diptères plus communément appelés « mouches à merde ». Ces animaux ont des prédateurs, principalement les oiseaux (voir projet III).
Si l’objectif est de perturber la visite très occasionnelle de ce SDF, la démarche n’est pas très honorable !
Je rappelle à nos décideurs qu’il y a dans cette rue deux écoles et un relais assistantes maternelles.
Je rappelle aussi que l’école maternelle Fontenay héberge occasionnellement des bureaux de vote et que bon nombre de citoyens souhaitant prochainement aller mettre leur bulletin dans l’urne passeront devant ce nouveau mobilier urbain à l’odeur permanente (surtout en périodes de canicule qui selon les spécialistes seront de plus en plus fréquentes et intenses). Chaque électeur potentiel agressé sur le plan visuel et olfactif saura quel bulletin de vote il ne souhaitera pas mettre dans l’urne …
Avis : c’est visiblement une F.B.I. (Fausse Bonne Idée). Je conseille à nos décideurs d’informer largement les riverains de la rue de Fontenay et Rue Plisson ainsi que les associations de parents d’élèves des deux écoles de la rue (Fontenay et Montalembert).
De mémoire, un tel mobilier urbain avait déjà été installé Bd Gambetta (vue 2008) et avait été retiré parce que trop proche de l’école Montalembert (vue 2015) !

Projet III : Musique en ville.
Avis : Je ne reviendrai pas sur l’improbable play-list qui agress/mente nos oreilles en cette période de fêtes de fin d’année sur les principaux axes nogentais. Ce projet n’est pas compatible avec « un urbanisme favorisant la nature en ville » . En effet pollution sonore, pollution lumineuse … font fuire les oiseaux !
Et notre ville touristique doit faire valoir d’autres arguments que de se fondre dans le stéréotype d’une galerie commerciale.

Projet IV : Zones non-fumeurs dans les parcs et jardins et aux abords des écoles.
Avis : Ce projet est tout à fait louable, surtout lorsqu’il s’agit d’ « herbes exotiques ». En plus de mettre des cendriers, il s’agit là aussi d’un problème de sécurité et de santé publique. Une sensibilisation aux addictions de tout ordre à destination de tous est à ajouter à la liste des actions à mener (tabac, alcool, sucre, jeux d’argent, ordiphone … drogues).

Projet V : Bancs supplémentaires dans le square Dagobert
Avis : eh oui, la France est un pays qui vieillit (voir aussi projet Z)

Projet VI : Des économiseurs d’eau dans les écoles et bâtiments municipaux 
Avis : très bonne idée. J’avais vu un reportage à la télé d’un ingénieur se déplaçant chez un particulier pour analyser sa consommation d’eau et proposer la généralisation d’économiseurs d’eau (robinets mais aussi pommes de douche – n’oublions donc pas les équipements sportifs). La collecte des eaux de pluie est aussi une bonne démarche.
Que ce projet ne se limite pas aux bâtiments municipaux, qu’il y ait un réel retour d’expérience (consommation avant/après et gain financier) et que ces démarches soient proposées aux nogentais. Là aussi, on apprend en marchant ! un ou deux sites prototypes avant déploiement !
Sans oublier qu’une grande partie de l’eau potable produite est perdue par des réseaux mal entretenus (Les Echos).

Projet VII : Composteurs collectifs.
Avis : à priori une bonne idée. Le territoire PEMB propose des composteurs de jardin . La mairie de Paris propose ou proposait aussi des composteurs d’appartements (en plastique). La mairie de Paris a même un Plan Compost !
Le compostage nécessite une attention particulière (humidification [canicule !], tri des déchets organiques [pas de pelures d’oignons, d’agrumes, fruits exotiques …]. Pour mes parents qui ont grandi à la ferme, le compostage ramène des vers … et des rats.
Alors que faire ? collecter les déchets organiques avec les déchets verts ? collecter aux marchés les déchets organiques (achat des fruits et légumes et retour des « emballages » [fanes, épluchures, etc …]) ? Quoiqu’il en soit, la démarche est bonne et quelque soit le choix final doit faire l’objet d’une expérimentation avant déploiement à plus grand échelle.

Projet VIII : Verdir Châteaudun !
Avis : Ce projet est compatible avec « un urbanisme favorisant la nature en ville » . Là aussi, ayons une optique plus large. L’enjeu majeur des années à venir est d’utiliser la végétation pour faire baisser la température. Faisons de cette rue, un prototype duquel nous tirerons des enseignements avec un réel retour d’expérience pour les autres rues de Nogent.

Projet IX : ??? il n’y a que 8 projets listés à ce jour !

J’en profite pour rajouter mes projets :
Projet Z : La France est un pays qui vieillit ! Assurer l’accès PMR du Parvis RER A à la Gare Routière et vis et versa (Travaux Phase D) .

Projet ZZ : la RN34 n’existe plus !

Un GIF valant bien des discours …

suppression du panneau RN34 et indication vers la D120
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.