Municipales en vue !

Je me suis livré à un petit exercice après les Européennes pour voir comment était découpée la commune en bureaux de vote. Je suis parti sur le version 2014 qui m’a donné le découpage suivant.


Puis j’ai demandé à la Préfecture de me communiquer d’éventuelles mises à jour. Le document reçu a un format différent de sa version 2014 et indique quelques informations supplémentaires : 3 compteurs [P (pour population je suppose), M (?) et E (?) ] par rue ou bloc de rue et une totalisation par bureau. J’ai aussi appris que l’électorat de Nogent est désormais réparti sur 2 cantons : nouveau bureau n° 23 rattaché au canton n°5 [Charenton Le Pont], les autres bureaux restant dans le canton n°14 [Nogent Sur Marne].

En ayant travaillé quelques temps sur la constitution de ces cartes, je me suis interrogé sur la numérotation des bureaux de vote et j’ai forcément fait l’analogie avec la numérotation des bâtiments à Tokyo.

À Tokyo, la ville est divisée en petites sections possédant chacune son propre code numérique. Les bâtiments de chaque section sont à leur tour numérotés dans l’ordre où ils furent construits, ce qui donne une suite de nombre totalement erratique (deux bâtiments construits l’un après l’autre ne sont pas systématiquement voisins). (Wikipédia)

Il pourrait être intéressant de reconstituer l’évolution des bureaux de vote au cours d’une période donnée (la Vième république par exemple) afin de déterminer les différentes phases successives de l’urbanisation de la ville – les bureaux de vote visant à assurer un découpage plus ou moins homogène en nombre de votants/habitants.

*=*
Bureaux de Vote Nogent Sur Marne
2014 & 2015.
*=*

Autres cartes … découpage par zones iris, découpage par quartiers …

Ce contenu a été publié dans Civic Tech, Politique, Urbanisme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.